Press "Enter" to skip to content

Militantisme

Chaque disparition de célébrité est l’occasion de prendre le temps d’une redécouverte. L’interview ci-dessus de Claire Brétecher (1940 – 2020) est intéressante. On y apprend (2:22), entre autres choses, qu’à titre personnel, elle n’appréciait guère le militantisme, trop pur et dur à son gout, avec sa vérité dogmatique et exclusive. Je suis plutôt de cet avis, depuis l’adolescence, et c’est pour moi un plaisir d’identifier une sœur de pensée ! Cela ne m’a pas empêché de mener des activités engagées, par exemple en faveur des logiciels libres. Ces engagements m’ont fait souvent côtoyer des camarades dont le militantisme était trop religieux à mon goût. Il y a, en toutes choses intellectuelles, une voie faite d’esthétique de l’absolu, qui met en avant une vérité, la vérité, une statique définitive que je trouve au bout du compte mortifère. Je lui préfère la dynamique de la dialectique permanente, bien vivante. Mais la dynamique n’est-elle pas qu’une réinvention perpétuelle de la statique, une statique de seconde espèce en quelque sorte ? L’univers des mathématiques est intéressant à ce sujet : beaucoup de mathématiciens pensent découvrir des vérités définitives, pures et dures, pour l’éternité, et ne font bien souvent qu’accomplir une œuvre humaine, imparfaite, datée, éphémère, comme Nicolas Bourbaki. Malgré tout, le bouillonnement de l’histoire fait surnager des bribes d’éternité, en mouvement.

L’affrontement des contraires a toujours lieu quelque part, entre groupes sociaux, entre individus, ou à l’intérieur de chaque esprit. Cela semble être une affaire de lieu et de jeu,  et le choix de la posture individuelle pose toujours question dans le contexte théâtral de la confrontation. Cela peut conduire par exemple à défendre le plus faible du moment, à condition d’être plus avocat que procureur dans l’âme, et sans perdre de vue qu’il ne vaut pas plus que le plus fort. Cela renvoie aussi bien à un absurde existentialiste qu’à la pensée d’un Emil Cioran (1911 – 1995).

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

    Syntax · Style · Tracking & Privacy.