Press "Enter" to skip to content

Premier cours à Dauphine

Université_Paris-Dauphine

J’ai donné mon premier cours à Dauphine cet après-midi, avec grand plaisir ! Il s’agissait de la première séance d’une initiation aux séries temporelles, pour quatre groupes d’étudiants de première année de Master MMD-MA (Maths de la Modélisation et de la Décision – Maths Appliquées).  J’ai trouvé les élèves calmes et attentifs. Plusieurs ont posé des questions, souvent pertinentes. Le cours est agréablement découpé en 13 séances de 1h30. La salle (amphi A4) dispose d’un long tableau noir, sur lequel je n’ai sans doute pas écrit assez gros. Je tâcherai de récupérer un micro portable auprès du service audio-visuel la prochaine fois, bien que je préfère la voix humaine nue. Le sujet des séries temporelles est plutôt plaisant. Lié au concret, il pose de réelles questions sur les plans méthodologiques et philosophiques. Lié à l’abstrait, il donne l’occasion de mettre en œuvre quelques concepts de la théorie du signal, de l’analyse harmonique, des probabilités et statistique, de l’algèbre, etc. En toile de fond, utilitarisme, mythe du quantitatif, et big-data.

Mathematician at work

2 Comments

  1. Arthur 2013-09-29

    Le premier cours que j’ai donné, de toute ma vie, c’est en janvier 2002, à Dauphine. C’était un cours de séries temporelles, justement, mais j’intervenais alors en deuxième année de maîtrise, pour MD (maths de la décision) et actuariat. Ça a été une expérience géniale. Et c’est probablement une des raisons pour lesquelles je suis revenu ensuite vers le monde académique…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *