Press "Enter" to skip to content

VPN

Tunnel numérique

Le numérique, vous connaissez ? Une tarte à la crème des temps actuels, avec le big data et les réseaux sociaux ? Certainement. Il faut dire que le numérique est désormais omniprésent dans les activités humaines des sociétés avancées. On ne peut s’empêcher de penser au global village imaginé vers 1965 par Marshall McLuhan, dont la relecture est intéressante. Il avait bien identifié la puissance révolutionnaire de la société de l’information. Contrairement à sa prédiction, il s’avère que l’écrit en ressort décuplé pour l’instant. Mais l’intelligence artificielle (apprentissage) n’en est qu’à sa préhistoire, et pourrait lui redonner entièrement raison à terme.

Signe des temps, concernant les universités, l’article L718-10 du code de l’éducation affirme que Le président, élu par le conseil d’administration, dirige l’établissement. Ce conseil élit également un vice-président chargé des questions et ressources numériques. C’est précisément ce qui m’est arrivé le 15 décembre 2016 à Paris-Dauphine, suite à la proposition de la nouvelle présidente Isabelle Huault ! La tâche est immense et les moyens sont limités. Le mandat est de quatre ans. Le thème est passionnant, actuel, en prise avec tous les aspects et enjeux de l’université. La mission va au delà de la simple gestion d’une organisation existante. À Paris-Dauphine comme ailleurs, le numérique se doit de replacer les usagers au cœur du système. Les défis sont avant tout ceux des universités et des grandes écoles françaises, qui doivent vivre avec leur temps à l’échelle de leurs moyens.

One Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *