Press "Enter" to skip to content

Moments de solitude

Il y a quelques mois, un exposé de seconde année se termina fort justement par la convergence d’une variable aléatoire vers la loi normale.  Lorsque  le jury demanda en quel sens avait lieu la convergence, la réponse fut « de gauche à droite ». Il est vrai qu’en mathématiques comme en politique, les convergences de droite à gauche sont  rares. Plus récemment, en cours de première année, après avoir détaillé la preuve de

\[\lim_{x\to0}\frac{\sin(x)}{x}=1\]

avec un raisonnement géométrique élémentaire, quelqu’un assis au premier rang, très attentif, a demandé « on ne peut pas simplifier par \(x\) dans cette fraction ? ».  Quelle tristesse de devoir expliquer que cette audace était vaine (bien que sur un développement limité…). Ces mésaventures  ordinaires font méditer  sur ses propres faiblesses, et  sur la relativité des choses de l’esprit.  On pense avec sourire à l’humour de Pierre Desproges : « Un psychotique, c’est quelqu’un qui croit dur comme fer que 2 et 2 font 5, et qui en est pleinement satisfait.  Un névrosé, c’est quelqu’un qui sait pertinemment que 2 et 2 font 4, et ça le rend malade ! ».

9 Comments

  1. Flo Benaych 2010-10-19

    ca n’est pas pire que : “f'(0)=0 car le nombre f(0) est en fait, tout bonnement, une CONSTANTE”

  2. Djalil Chafaï 2010-10-19

    Dans un autre genre, un collègue a raconté qu’ayant demandé un encadrement du résultat, il avait obtenu le tracé d’un joli cadre autour du dit résultat.

  3. Arthur 2010-10-19

    je crois que nous sommes tous solidaires là dessus, rassure toi !
    Mais fais attention avec ce genre de déclaration… histoire de faire du mauvais esprit, je me souviens d’un ministre de l’éducation qui avait dit qu’on n’avait pas besoin d’un master pour changer des couches…. je me demande qui déclarera un jour qu’on n’a probablement pas besoin d’une HdR pour expliquer que non on ne peut pas simplifier par x (oui, même si c’est super tentant)
    en tous les cas j’ai bien aimé la convergence de gauche à droite (même si doit dépendre du point de vue), je ne connaissais pas !

  4. Arthur 2010-10-19

    Ah, j’avais pas vu ton commentaire sur l’encadrement du résultat ! il est mignon celui là !

  5. Arthur 2010-10-19

    je n’ai jamais enseigné en L1… ni en L d’ailleurs… j’avais bien eu une fois des première année en école d’ingénieur, mais je n’ai pas trop aimé…
    en fin de semaine dernière, j’essayais d’expliquer à une journaliste que la vulgarisation n’était pas un exercice trivial, car elle s’étonnait que je n’arrive pas à écrire un article compréhensible par tous, et je lui faisais remarquer que certains sont très fort pour faire passer des choses à des élèves de licence, sans perdre patience… d’autres au contraire sont très bons en master recherche… Et pour ma part, je ne comprenais pas qu’elle ne comprenne pas certains aspects qui me paraissaient triviaux… aussi trivial que la simplification par x dans ton exemple…
    bref chacun son métier…. et je trouve surprenant qu’on demande de faire de tels grands écarts..

  6. Djalil Chafaï 2010-10-19

    Desproges, encore : un gentlemen est quelqu’un qui sait jouer de la cornemuse et qui n’en joue pas. Nuance sur ton “au contraire” : certains savent même tout faire et d’autres font tout mal… Terrible. Pour ma part, je fais ce que je peux, parfois avec grand plaisir, que cela soit en L1 ou en M2 😉

  7. Igor Carron 2010-10-19

    Djalil,

    En ingenierie nous avons aussi cela. Je me rappelle d’une situation ou la discussion se faisait sur la metrologie employee pour creuser le tunnel sous la Manche. C’est tres ingenieux et complique car le trace n’est pas tout droit et il fallait faire en sorte que les deux bouts creuses des deux cotes se rejoignent exactment au meme endroit. De fait afin d’avoir la precision requise, les systemes de visee utilisaient des rayons laser afin de produire la meilleure trajectoire. Pendant cette discussion, un eleve leve le doigt et demande quelle etait la puissance du rayon laser qui servait a creuser le tunnel….

    Plus pres, je vois beaucoup de donneurs d’ordre qui n’ont pas reellement de bon background du point de vue technologique (c’est une chose, on ne peut pas etre un expert partout) mais qui prennent comme reference scientifique des series comme les experts (CSI en anglais). C’est un probleme car on ne peut passer que pour incompetent a leur dire que certaines choses n’existent pas (http://nuit-blanche.blogspot.com/2010/03/why-compressed-sensing-is-not-csi.html ). Et pourtant, certains journalistes dont ce n’est pas reellement le metier, sont plus humbles et arrivent a dire une belle histoire sans tordre le cou au sujet qu’il traite (voir page 20-21 sur le compressed sensing dans La Recherche d’Octobre 2010).

    Encore plus pres, voir les billets hilarants d’Enerve de Service (chercheur et prof dans une ecole d’ingenieur) sur des eleves qui ont du mal a se rappeler de l’aire d’un triangle.

    http://enerve-de-service.hautetfort.com/tag/ing%C3%A9nieurs

    et le point de vue d’Eric:

    http://eric.cabrol.free.fr/dotclear/index.php/2009/03/24/841-culture-minimale#tb

    Igor.

  8. Mylfeuille 2010-10-19

    Certes ces moments sont assez déprimants pour le prof… mais le coup de la convergence de gauche à droite, c’est tellement mignon que j’aurais presque aimé que ça m’arrive.
    En tous cas, ça m’ a bien fait rire ! Merci donc pour ce moment de solitude…partagé

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *